News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> MotoGP -> MotoGP - Carpe Noctem



MotoGP - Carpe Noctem

D 5 mars 2019     H 06:30     A Patrice Girard     C 0 messages




agrandir

L’excitation est à son comble pour toute la communauté MotoGP™, puisque six jours nous séparent désormais du grand coup d’envoi de cette campagne 2019 ! Un levé de rideau qui se tiendra - comme le veut la tradition depuis 13 ans – au bon milieu du désert qatari… et de nuit !

Qui dit nouvelle année, dit bonnes résolutions ! Celles de Marc Márquez (Repsol Honda Team) restent en tout cas les mêmes : conserver sa couronne une saison de plus, pour entrer davantage dans histoire, sachant que ce dernier en possède déjà 7… à seulement 26 ans. Placé au repos forcé après son opération de la clavicule, le natif de Cervera a reconnu avoir vécu un hiver bien ennuyeux, mais ce dernier semble s’en être presque totalement remis, à en croire le nombre de tours couverts lors du dernier Test, ainsi que ses chronos. Le circuit de Losail n’est peut-être pas son tracé de prédilection, le Champion du Monde n’y a triomphé qu’une fois depuis son ascension en MotoGP™, mais il devrait être amplement capable de se battre pour le podium. L’an dernier, le Champion du Monde avait d’ailleurs tenté le tout pour le tout dans le dernier virage pour tenter de priver Andrea Dovizioso (Mission Winnow Ducati) de la victoire ; une manœuvre qui n’avait toutefois pas payé… enfin pas cette fois.

Justement ce dernier devrait être de nouveau un adversaire redoutable. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : l’Italien n’a jamais fait moins bien que deuxième sur ce tracé depuis quatre ans. Il faut dire que la puissance du moteur desmodromique est clairement un avantage dans cette ligne droite de plus d’un kilomètre. Mais gare tout de même à la Honda, qui y détenait la meilleure vitesse de pointe en essais. En tout cas, une chose est sûre : le représentant Ducati n’entend plus se contenter du statut de dauphin, comme ce fut le cas ces deux dernières années.

Autre concurrent à prendre très au sérieux : Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) ! L’Espagnol n’a en effet jamais quitté le Top sur les quatre Tests disputés ; une statistique d’autant plus intéressante quand on sait toutes les difficultés rencontrées par la marque aux diapasons la saison passée. Il faut dire que le pilote ibérique se sera véritablement donné du mal en couvrant pas moins de 589 tours ; bien plus que le restant du plateau. À titre informatif, Yamaha reste d’ailleurs le constructeur qui a le plus gagné à Losail avec huit succès. Alors si le Catalan nous offrait un début de saison digne de 2017 ? Réponse, très bientôt !

Marc Márquez, Andrea Dovizioso et Maverick Viñales, trois noms à surveiller de très près lors de cette épreuve inaugurale… Ceci étant leur coéquipier ne sont pas en reste ! Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), qui avait sauvé de justesse sa troisième place finale en 2018, repart pour une 24e saison en mondial, tout aussi déterminé à retrouver les avant-postes et le jeune quarantenaire terminait sa pré-saison sur une bonne note, en inscrivant le cinquième temps du Test au Qatar.

Le plein de nouveautés avec Warm-UpF1

Les regards sont également tournés vers Jorge Lorenzo (Repsol Honda Team), qui demeure le concurrent à avoir le plus brillé à Losail avec six victoires au compteur. Le Majorquin se lance cette année un nouveau défi en intégrant le team Repsol Honda et ce dernier aura malheureusement vu son processus d’adaptation quelque peu retardé par cette récente blessure au poignet gauche. Mais pas de quoi entamer le moral de l’Espagnol, qui entend bien s’illustrer avec une troisième marque différente en MotoGP™ - ce que peu ont réussi à faire jusqu’à présent.

Danilo Petrucci (Mission Winnow Ducati) sera lui aussi au cœur de toutes les attentions. Meilleur temps à Sepang et régulièrement sur le devant de la scène, le transalpin a pour le moment rempli le travail, en tant que nouvelle recrue du team officiel Ducati. Ce dernier, dont le contrat porte actuellement sur un an, entend désormais concrétiser, en allant décrocher sa première victoire.

Néanmoins, d’autres pilotes compte bien s’immiscer dans cette lutte, à l’image : d’Álex Rins (Team Suzuki Ecstar), auteur d’une excellente pré-saison, de Jack Miller (Alma Pramac Racing) désormais promu au poste de pilote n°1 chez Alma Pramac Racing ou encore de Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol), qui a malgré tout dû revoir légèrement ses objectifs depuis cette grosse blessure à la cheville droite. Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu), beaucoup plus à l’aise sur la RCV 2018, espère également pouvoir tirer son épingle du jeu, tout comme Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT), nettement plus compétitif au guidon d’une M1 similaire à celle du binôme Rossi – Viñales. Les pilotes du team Reale Avintia Racing Tito Rabat et Karel Abraham disposent eux aussi d’un matériel plus récent, qui pourrait leur permettre de se rapprocher des leaders.

Un œil également sur les rookies qui sont au nombre de quatre cette saison et tout particulièrement sur le duo Francesco Bagnaia (Alma Pramac Racing) - Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT). L’Italien et le Niçois ayant en effet réalisé une arrivée très remarquée, en s’adjugeant tous deux le deuxième chrono d’un Test. Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), unique débutant à être pourvu d’une machine officielle et Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech3) entendent toutefois bien leur donner du fil à retordre dans la quête du titre de Rookie of the Year.

Bagnaia, Mir, Oliveira et Quartararo font part de leur impatience à l’idée de débuter en catégorie reine.
Tout le monde est également curieux de voir ce dont sera capable Johann Zarco (Red Bull KTM Factory Racing) sur la RC16, après deux premières saisons magnifiques en MotoGP™ avec Yamaha. Le challenge s’annonce de taille, mais le Français y croit. Même chose pour son coéquipier Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing), qui avait offert à la firme de Mattighofen son tout premier podium à Valence et Hafizh Syahrin n’en démord pas non plus !

Bref, la compétition promet plus que jamais passionnante cette année. Alors soyez au rendez-vous pour le tout premier rendez-vous de la saison, ce dimanche à 20h (heure locale), 18h (heure française).


Source : FIM/MotoGP

Derniers articles sur: FIM

12 décembre 2018 – SBK - Nouveau format pour 2019

14 novembre 2018 – SBK - Le calendrier 2019 WorldSBK

31 juillet 2018 – MotoGP - 2018 : Seconde mi-temps !

22 février 2018 – MotoGP - Korg Ballington au rang des légendes

14 février 2018 – MotoGP - La longueur des courses ajustée

Dernières brèves sur: FIM

15 mars 2016 – MotoGP - Calendrier 2016

27 février 2016 – SBK - Calendrier 2016 World Superbike

20 février 2015 – SBK - Calendrier de la saison 2015

12 février 2015 – MotoGP - Le calendrier 2015

27 septembre 2014 – MotoGP - Calendrier provisoire de la saison 2015

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

21 mai 2019
MotoGP - Le Mans : Marquez encore historique !

14 mai 2019
MotoGP - Le Mans à l’heure française...

7 mai 2019
MotoGP - Jerez : Victoire pour Marquez, déception pour Quartararo

3 mai 2019
Moto2 - Jerez : Baldassari à battre

30 avril 2019
MotoGP - L’Europe est là !

15 avril 2019
MotoGP - Rins, nouveau roi d’Austin

2 avril 2019
MotoGP - Marquez, récital argentin...

28 mars 2019
MotoGP - Ducati : La cour d’appel rend son verdict


Dernières brèves

18 juillet 2016
MotoGP/Moto2/Moto3 - Classements des Championnats du Monde 2016

18 juillet 2016
MotoGP - Classement du Grand Prix d’Allemagne

18 juillet 2016
Moto2 - Classement du Grand Prix d’Allemagne

18 juillet 2016
Moto3 - Classement du Grand Prix d’Allemagne

27 juin 2016
MotoGP - Classement du Grand Prix des Pays Bas

27 juin 2016
Moto2 - Classement du Grand Prix des Pays Bas

27 juin 2016
Moto3 - Classement du Grand Prix des Pays Bas

26 juin 2016
MotoGP - Assen : Grille de départ


Mots clés

Formule Palmer,

Sportscar,

Rio Haryanto,

Rallye de France,

Rallye de Nouvelle Zélande,

Bimota,

Rallye du Japon,

Rallye d’Irlande,

Salon de Genève,

Red Bull Racing,

Timo Glock,

Max Biaggi,

JCup Feu Vert,

World Series,

Nick Heidfeld,

Toyota,

Grand Prix de Turquie,

USF2000,

FIA,

Endurance,

GreenGT,

Rallye d’Allemagne,

Rallye de Monte-Carlo,

International Formula Master,

Kamui Kobayashi,

Mitsubishi,

GT,

Bruno Senna,

Grand Prix d’Argentine,

Casey Stoner,

MZ,

Endurance,

David Coulthard,

Formula Zetec,

Kenny Roberts,

Sergio Perez,

Michelin,

Loris Capirossi,

Formule Ford,

Grand Prix de Bahrein,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner