News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Monoplace -> Karting - Performances de valeur à Sarno



Karting - Performances de valeur à Sarno

D 3 avril 2019     H 06:51     A Patrice Girard     C 0 messages




agrandir

Malgré tout leur talent et un matériel toujours aussi compétitif, les pilotes du team Parolin Racing n’ont pas été en mesure d’obtenir des résultats à la hauteur de leurs attentes lors de la 1re épreuve de la WSK Euro Series à Sarno. L’intensité particulière des courses qui se déroulaient au pied du Vésuve ce week-end s’accompagnait de différents contretemps qui ont parfois pesé lourd dans les résultats. De belles performances sont cependant à mettre au crédit des pilotes Parolin.

Présence constante au sommet de la 60 Mini

Toujours très bien représentés chez les plus jeunes, les châssis Parolin choisis par de nombreuses équipes alignaient encore une fois des résultats extrêmement convaincants. Cinq d’entre eux entraient dans le top 10 dès les essais chronométrés avant de remporter cinq victoires assorties de huit meilleurs tours en course durant les manches qualificatives. Dans les préfinales comme en finale, la victoire et le meilleur temps étaient réalisés au volant de châssis Parolin. La marque italienne plaçait en fin de compte six pilotes dans le top 10 du classement provisoire de la WSK Euro Series, dont le leader.

Remontée dans le Top 5 pour Al Dhaheri

Keanu Al Azhari était le seul pilote officiel Parolin à réussir ses chronos, puisqu’il signait le 2e temps à 5 millièmes de la pole position. Il poursuivait par de très belles manches dans le top 3 avec deux victoires et prenait les commandes samedi soir. Cela devenait plus compliqué pour Keanu dans les phases finales et il devait se contenter de la 14e position, mais prenait tout de même la 7e place du classement général. Rashid Al Dhaheri ne réalisait pas la performance espérée lors des chronos. 21e, il refaisait une partie de son retard dans les manches. Pénalisé en préfinale, Rashid donnait le maximum pour reprendre pas moins de 18 places lors d’une magnifique finale qu’il achevait en 6e position.

Les autres pilotes Parolin Racing rencontraient différents contretemps, pénalités ou incidents en piste, qui ralentissaient leur progression. Ainsi, Valerio Rinicella perdait tout le bénéfice de ses manches réussies lors d’un accrochage au 1er tour de sa préfinale. Giovanni Trentin accumulait les aléas et les pénalités, ce qui lui faisait manquer de presque rien l’accès à la finale. Pas toujours épargné après son 33e rang au chrono, Maxens Verbrugge atteignait pourtant la finale et regagnait encore 10 places en terminant 18e, son meilleur résultat à ce jour. Parmi les deux nouveaux pilotes de l’équipe, l’Australien Peter Bouzinelous faisait une entrée remarquée. Il remontait de superbe manière dans les manches malgré une pénalité et s’illustrait en reprenant encore 7 places en 6e position de sa préfinale. Pénalisé de nouveau pour spoiler décroché en finale, il rétrogradait malheureusement au 29e rang. Enfin, le Japonais Shimo Zhang prenait la mesure de la catégorie pour ses débuts en 60 Mini internationale.

Le plein de nouveautés avec Warm-UpF1

Performances en hausse chez les Junior

Pénalités et accrochages n’ont pas épargné non plus les trois pilotes Parolin en OK-Junior. Ils ont pourtant effectué une course très positive sur le plan des performances. Martinius Stenshorne avait commencé par des manches très convaincantes puisqu’il pointait au 13e rang samedi soir. Renvoyé ensuite au 23e rang de la préfinale lors d’un crash dans le 1er tour, il réussissait à se qualifier malgré tout 11e, réalisant une magnifique remontée de 12 places.Sa finale était interrompue après 5 tours par un accrochage.

Vinicius Tessaro était le meilleur performer du week-end malgré des manches quelque peu décevantes. Il se reprenait et accédait à la finale grâce à une remarquable remontée de 9 positions au 11e rang de sa préfinale. Le jeune Brésilien poursuivait sur sa lancée en terminant 18e avec un gain de 4 positions, son meilleur résultat de la saison.

Après une incroyable série noire pendant les quatre manches durant lesquelles il ne franchissait qu’une fois la ligne d’arrivée, Jesse Carrasquero manquait sa qualification de moins de 2 dixièmes de seconde après une superbe progression de 11 places qui laissait entrevoir de beau potentiel pour la suite.

Bel effort de Mini’ pour revenir 6e en finale OK

Le parcours de Gabriele Mini a été marqué par un concentré de malchance. Auteur du 7e chrono, il renonçait lors d’un contact dans le dernier tour de la 1re manche. Il aurait pu compenser plus facilement ce handicap si l’effectif restreint de la catégorie n’avait pas changé la règle. Dans ce cas, l’ordre de départ des manches suivantes reprenait celui de l’arrivée de la précédente. Gabriele devait ainsi s’élancer du fond de la grille pour reprendre 12 places dans la manche 2. Les choses se passaient moins bien dans la dernière puisqu’il se classait 26e après une pénalité. Le Sicilien reprenait le contrôle dès la préfinale, 17e avec un gain de 9 places, puis en finale où il terminait sur une 6e place inespérée après une nouvelle progression de 11 positions.

La prochaine échéance importante en OK et OK-Junior se déroulera en France, sur le circuit d’Angerville pour le premier rendez-vous du Championnat d’Europe FIA Karting du 19 au 21 avril.


D’après un communiqué KartCom

Derniers articles sur: Karting

16 mai – Karting - Cap au sud à Aigues-Vives

15 mai – Karting - Suleiman Zanfari confirme en Finlande

11 mai – Karting - Energy Corse vainqueur et leader au Championnat d’Europe KZ2

10 avril – Karting - Meeting international FFSA à Angerville

2 avril – Karting - Double podium napolitain pour Sodi

Dernières brèves sur: Karting

29 mai 2009 – Karting - Deux pilotes GPO choisis par l’Auto Sport Academy

5 juin 2008 – Karting - Mathieu confirme et remporte le titre au Senegal

7 mars 2007 – Karting - Nouvelle structure professionnelle dans le Sud Est

19 novembre 2005 – Karting - Retrospective télé sur AB Moteurs

21 avril 2005 – Karting - Les diffusions sur AB Moteurs.

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

3 juin 2019
IndyCar - Victoire pour Dixon à Detroit

30 mai 2019
Indy500 - Bravo et merci Simon !

27 mai 2019
Indy500 - Pagenaud s’offre un verre de lait !

24 mai 2019
Indy500 - Alonso n’y sera pas !

16 mai 2019
Karting - Cap au sud à Aigues-Vives

16 mai 2019
Indy 500 - Alonso dans le mur en essais

15 mai 2019
Karting - Suleiman Zanfari confirme en Finlande

13 mai 2019
F2 - Espagne : Et de trois pour Dams !


Dernières brèves

22 mai 2017
Indy 500 - Grille de départ des 500 miles d’Indianapolis 2017

21 mai 2017
Formule E - Classement du ePrix de Paris

14 mai 2017
Formule E - Classement du ePrix de Monaco

13 mars 2017
IndyCar - Classement du Grand Prix de St Petersburg

25 avril 2016
IndyCar - Classement du Grand Prix d’Alabama

8 novembre 2015
Formule E - Classement du ePrix de Putrajaya

25 octobre 2015
Formule E - Pékin : Classement du ePrix

24 octobre 2015
Formule E - Calendrier de la saison 2015-2016


Mots clés

Formule E,

Grand Prix du Canada,

Eddy Irvine,

Rallye de Jordanie,

Formule Nippon,

Super 1600,

Sportscar,

Jules Bianchi,

Rallye de Grande Bretagne,

Volkswagen,

McLaren,

Daniel Ricciardo,

USF2000,

Racecar Series,

Jaime Alguersuari,

F3,

Enduro,

Grand Prix d’Espagne,

Grand Prix d’Espagne,

Asian Le Mans Séries,

Grand Prix du Mexique,

4L Trophy,

Grand Prix de Belgique,

Kimi Raikkonen,

Rallye d’Australie,

Formula Le Mans,

Jerome d’Ambrosio,

Michelin,

Superfund,

Alex Criville,

Spider Cup THP,

BMW,

Subaru,

Tourisme,

Tetsuya Harada,

Grand Prix d’Italie,

Grand Prix du Japon,

Course des Champions,

Seat Leon Supercopa,

ChampCar,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner