News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Monoplace -> Formule E - Pas de E-Prix au Circuit Gilles Villeneuve en 2018



Formule E - Pas de E-Prix au Circuit Gilles Villeneuve en 2018

D 15 décembre 2017     H 06:27     A Patrick Roy     C 0 messages




agrandir

Les voitures de Formule électrique ne tourneront pas sur le circuit Gilles-Villeneuve en 2018, a assuré la Société du parc Jean-Drapeau jeudi matin, ce qui pourrait causer bien des maux de tête à la nouvelle mairesse de Montréal.

C’est du moins ce qu’a confirmé lors d’un entretien téléphonique avec La Presse canadienne François Cartier, le directeur marketing, développement commercial et communication de la Société du parc Jean-Drapeau.

« Actuellement, c’est évident. La nouvelle administration municipale est au courant que ce n’est pas possible pour 2018, à cause du chantier pour les paddocks et l’autre gros chantier dans l’île Sainte-Hélène », a déclaré M. Cartier. En conséquence, les gros événements seront transférés dans l’île Notre-Dame. Après 2018, ce sera à l’administration (Plante) de déterminer s’il y a une demande, et nous, au parc, de l’analyser.

« Pour l’instant, on attend que l’administration Plante communique avec nous pour voir s’il y a de l’intérêt, et s’il y en a, alors nous devrons apporter des transformations au circuit », a-t-il ajouté.

Valérie Plante devra donc trouver un autre endroit dans la métropole si elle souhaite le retour de la FE l’été prochain.

Selon Radio-Canada, aucune décision n’a encore été prise pour la tenue de la course de FE en 2018. Tous les scénarios seraient sur la table, y compris celui de mettre fin au contrat. Cependant, des millions de dollars de pénalités sont en jeu en cas de rupture de l’entente entre « Montréal, c’est électrique » et la FE, valide jusqu’en 2019. Une assemblée spéciale du conseil municipal abordera d’ailleurs l’enjeu de la FE le 10 janvier prochain.

Lavage sans eau auto et moto NOLINE

Des paddocks qui rappellent les pavillons de l’Expo

La Société du parc Jean-Drapeau avait convié les membres des médias à une conférence de presse pour dévoiler les plans des nouveaux paddocks du circuit Gilles-Villeneuve. La structure, de style moderne, alliera principalement le verre et le bois.

« Il y avait plusieurs objectifs au niveau de la structure et de la plateforme en bois, car nous voulions un peu rappeler tous les pavillons de l’Expo, a évoqué Bertrand Houriez, le chargé de projets de la Société du parc Jean-Drapeau. (...) C’était un peu ce que la F1 nous a dit ; elle voulait quelque chose d’atypique, quelque chose qui représente le Canada, et grâce à la structure en bois, notamment, on se démarque de ce qui se fait ailleurs dans le monde. »

« Il a ensuite fallu modifier les plans afin de répondre aux normes de la FIA, ce qui signifie que le bâtiment sera plus grand que le précédent, plus large et plus haut aussi, trois niveaux au lieu de deux, ainsi qu’un système de gradins qui pourra accueillir jusqu’à 5000 personnes »</I, a-t-il poursuivi.

La Société du parc Jean-Drapeau a indiqué qu’un appel d’offres sera lancé cet hiver pour la réalisation des travaux. La date limite a été établie au 23 février 2018. M. Houriez s’est dit confiant de pouvoir respecter les échéanciers et la facture des travaux liés à la modernisation des paddocks, estimée à 52 millions $. Ils devraient être complétés à temps pour le Grand Prix du Canada en 2019.

« Nous sommes parvenus à atteindre le nombre de mètres carrés que nous voulions, notamment en nous étendant jusqu’au stationnement de la plage, a-t-il évoqué. De plus, il y avait une tente derrière les garages, et celle-là deviendra permanente. Ç’a vraiment été un défi de trouver l’espace nécessaire pour répondre aux normes. »

Des modifications à prévoir pour la FE ?

En décembre 2016, au cabinet du maire Denis Coderre, on avait indiqué que les modifications exigées par la FIA étaient nécessaires pour assurer la sécurité des pilotes et de leurs équipes dans la zone hospitalité qui se trouve derrière les paddocks. On avait aussi précisé que ces changements étaient attribuables aux changements de poids et de grosseur des voitures.

Ainsi, si jamais l’administration Plante décide de déplacer la FE sur le circuit Gilles-Villeneuve en 2019, des modifications pourraient aussi devoir être apportées aux plans, a prévenu M. Houriez.

« Au moment d’obtenir le cahier des charges de la FIA et de la F1, nous n’avions pas celui de la FE, a-t-il dit. Par contre, le grade de circuits de la FE est inférieur à celui de la F1, donc si jamais la FE vient au parc Jean-Drapeau, alors il faudra tout réétudier, tout revoir les aspects techniques. Mais ce ne devrait pas être un problème, puisque nous avons conçu le bâtiment afin qu’il soit multifonctions. »

En vertu de l’entente conclue en 2014 afin de présenter le Grand Prix du Canada jusqu’en 2024, puis jusqu’en 2029, à la suite d’une nouvelle exclusive de La Presse canadienne obtenue en février dernier, Montréal s’était engagée à procéder à d’importants travaux sur le circuit Gilles-Villeneuve pour répondre aux normes de la FIA.

Ottawa, Québec et Montréal versent déjà conjointement 18,7 millions $ annuellement aux propriétaires de Formula One Management pour la présentation du Grand Prix du Canada, qui se déroulera du 8 au 10 juin 2018.

Derniers articles sur: Formule E

16 mai – Formule E - Felipe Massa signe avec Venturi

3 mai – Formule E - Qatar Airways devient sponsor officiel de la série

29 avril – Formule E - JEV s’impose à domicile

11 avril – Formule E - Porsche et Mercedes engagés pour 2019

4 mars – Formule E - Premier triomphe pour Daniel Abt

Dernières brèves sur: Formule E

21 mai 2017 – Formule E - Classement du ePrix de Paris

14 mai 2017 – Formule E - Classement du ePrix de Monaco

8 novembre 2015 – Formule E - Classement du ePrix de Putrajaya

25 octobre 2015 – Formule E - Pékin : Classement du ePrix

24 octobre 2015 – Formule E - Calendrier de la saison 2015-2016

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

23 mai 2018
F-Renault - Tech 1 Racing : Un potentiel mal récompensé à Silverstone

22 mai 2018
Indy 500 - Ed Carpenter décroche la pole

20 mai 2018
Indy 500 - Hinchcliffe ne prendra pas le départ !

18 mai 2018
F-Renault - Grégory Segers, révélation du début de saison

17 mai 2018
Indy 500 - Marco Andretti survole les essais

17 mai 2018
Karting - KZ2 - Salbris : Victoire de Renaudin et podium de Petit avec Sodi

17 mai 2018
F4 - Pau : Rapidité et frustration pour Théo Pourchaire

17 mai 2018
F3 - Pau : Départ idéal pour Sacha Fenestraz !


Dernières brèves

22 mai 2017
Indy 500 - Grille de départ des 500 miles d’Indianapolis 2017

21 mai 2017
Formule E - Classement du ePrix de Paris

14 mai 2017
Formule E - Classement du ePrix de Monaco

13 mars 2017
IndyCar - Classement du Grand Prix de St Petersburg

25 avril 2016
IndyCar - Classement du Grand Prix d’Alabama

8 novembre 2015
Formule E - Classement du ePrix de Putrajaya

25 octobre 2015
Formule E - Pékin : Classement du ePrix

24 octobre 2015
Formule E - Calendrier de la saison 2015-2016


Mots clés

Timo Glock,

Racecar Series,

Jean Eric Vergne,

Circuit de Jerez,

Max Biaggi,

Circuit de Phillip Island,

Yamaha,

Sete Gibernau,

Grand Prix de Belgique,

Caterham F1,

Aragon Motorland,

IndyCar,

F4,

Rallye de Nouvelle Zélande,

SX,

Minardi,

Jarno Trulli,

Grand Prix de France,

F3000,

Rallye de Finlande,

Dani Pedrosa,

Grand Prix du Mexique,

Sebastian Vettel,

Grand Prix d’Espagne,

Sébastien Buemi,

Kawasaki,

ALMS,

Jerome d’Ambrosio,

Rallye de Chypre,

Dirt Bike,

Grand Prix d’Abu Dhabi,

Grand Prix d’Italie,

Grand Prix du Brésil,

Raid,

Championnat de France,

Durango,

Lewis Hamilton,

Loris Capirossi,

Prodrive,

Rallye de France,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner