News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Formule 1 -> F1 - Australie : Présentation Pirelli



F1 - Australie : Présentation Pirelli

D 20 mars 2018     H 07:22     A Patrice Girard     C 0 messages




agrandir

Si la sélection de pneumatiques réalisée pour le Grand Prix d’Australie est similaire à celle de l’an passé – soft, supersoft, ultrasoft –, chaque mélange est désormais plus tendre, contribuant à une hausse de performance d’ores et déjà observée durant les essais d’intersaison. Avec de nouvelles monoplaces, de nouveaux pilotes, une météo traditionnellement variable et quelques évolutions au niveau de la piste, cette course parmi les plus attendues de la saison, organisée à Melbourne, promet d’être plus imprévisible que jamais.

Le circuit du point de vue des pneumatiques :

L’Albert Park est un circuit urbain semi-permanent peu utilisé durant l’année. La piste peut donc être particulièrement « verte » et glissante en début de meeting.
Le tracé est constitué de lignes droites moyennement courtes, et propose des vitesses de passage en courbes moyennement ou peu élevées.
La motricité constitue l’un des éléments clés pour soigner les sorties de virages qui conditionnent la vitesse dans les courtes lignes droites.
L’usure et la dégradation des pneumatiques sont relativement contenues, et menèrent la saison dernière à une stratégie d’un seul arrêt aux stands, la plus répandue – stratégie privilégiée par les trois premiers - consistant à basculer des ultrasoft aux soft. La gomme plus tendre de 2018 pourrait néanmoins entraîner davantage de pit-stops.
L’intervention de la voiture de sécurité est très probable : en 2006, par exemple, elle emprunta la piste en quatre occasions.
Les forces latérales ne sont pas particulièrement importantes, et l’énergie déployée dans les pneumatiques, peu élevée.
Chaque passage par la voie des stands « coûte » environ 25 secondes, et peu de changements majeurs ont été apportés au circuit depuis 2017.

Le plein de nouveautés avec Warm-UpF1

Mario Isola, Racing Manager de Pirelli : « Les tests de Barcelone nous ont déjà apporté une indication sur le cap qui a été franchi en termes de performances des monoplaces et des pneumatiques 2018. Cela devrait désormais se confirmer à travers les différentes conditions traditionnellement proposées par cette escale en Australie. Ce paramètre représente d’ailleurs la grande inconnue, car la météo de Melbourne peut varier en cette période de l’année en passant d’un temps frais et humide à de fortes chaleurs. D’après ce que nous avons pu observer jusqu’à présent, la tendresse plus importante de la nouvelle gomme pourrait mener à un ou deux arrêts, contre un l’an passé. Comme toujours lors du premier Grand Prix de la saison, de nombreuses questions restent en suspens, mais nous espérons que la course sera excitante et que la stratégie jouera un rôle majeur. »


D’après un communiqué Pirelli

Derniers articles sur: Grand Prix d’Australie

26 mars – F1 - Australie : Circonstances heureuses pour Vettel

25 mars – F1 - Australie : La pole en ultra-tendre pour Hamilton

24 mars – F1 - Australie : Première pole de l’année pour Hamilton

23 mars – F1 - Australie, vendredi : Mercedes domine en ultra-tendre

23 mars – F1 - Australie, vendredi : Mercedes donne le ton

Dernières brèves sur: Grand Prix d’Australie

24 mars 2017 – F1 - Australie : Classement des essais libres

20 mars 2016 – F1 - Classement du Grand Prix d’Australie

18 mars 2016 – F1 - Australie, vendredi : Classement des essais libres

16 mars 2015 – F1 - Australie : Les abandons

15 mars 2015 – F1 - Classement du Grand Prix d’Australie

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

25 septembre 2018
F1 - Russie : Présentation Pirelli

20 septembre 2018
F1 - Quelle F1 pour 2021 ?

19 septembre 2018
F1 - Ferrari optimiste sur les accords de 2021

18 septembre 2018
F1 - Raikkonen n’a pas choisi...

17 septembre 2018
F1 - Singapour : Hamilton s’impose

16 septembre 2018
F1 - Singapour : Hamilton explose la pole

15 septembre 2018
F1 - Singapour, vendredi : Raikkonen le plus rapide

14 septembre 2018
F1 - Singapour : Vettel n’a plus droit à l’erreur...


Dernières brèves

10 mars 2018
F1 - Essais Barcelone : Classement jour 4

9 mars 2018
F1 - Essais Barcelone : Classement jour 3

7 mars 2018
F1 - Essais Barcelone : Classement jour 1

2 mars 2018
F1 - Barcelone : Classement des essais, jour 4

27 février 2018
F1 - Barcelone : Classement des essais, jour 1

2 octobre 2017
F1 - Classement du Grand Prix de Malaisie

26 mai 2017
F1 - Monaco : Classement des essais libres du jeudi

8 avril 2017
F1 - Chine : Classement des essais libres 3


Mots clés

Michelin,

International Formula Master,

Grand Am,

Oliver Panis,

Ford,

Grand Prix d’Italie,

Championnat de France,

ChampCar,

Aprilia,

Gilles Panizzi,

Proton,

Formule Campus,

Grand Prix de Saint Marin,

Rubens Barrichello,

Championnat de France Superbike,

Ice Super Star Racing ,

Haas Racing,

Course des Champions,

Kenny Roberts,

Grand Prix d’Italie,

Raid,

Esteban Gutierrez,

Grand Prix des Etats-Unis,

Super 1600,

Grand Prix d’Argentine,

Durango,

Toyota,

Romain Grosjean,

Flavio Briatore,

Grand Prix de France,

Roborace,

Mercedes,

Mini,

Circuit de Phillip Island,

Megane Trophy,

FIA,

Didier Auriol,

Rallye du Portugal,

GP de Russie,

Coupe Peugeot,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner