News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Formule 1 -> F1 - Alonso remercie la chance et la FIA



F1 - Alonso remercie la chance et la FIA

D 21 mars 2016     H 06:57     A AFP     C 0 messages




agrandir

« Nous avons de la chance d’être OK tous les deux. C’est grâce à la sécurité de ces voitures qu’on est encore vivants », a reconnu l’Espagnol Fernando Alonso après son spectaculaire accrochage avec le Mexicain Esteban Gutiérrez, dimanche au Grand Prix d’Australie de F1.

« C’était un moment effrayant et je suis heureux de pouvoir être là devant vous. Je suis très reconnaissant à la FIA (Fédération internationale de l’automobile, NDLR) pour les mesures de sécurité qu’elle a mises en place. C’est la seule raison pour laquelle je suis toujours en vie », a affirmé Alonso à la presse après la course.

Le pilote McLaren est sorti indemne, avec seulement un genou endolori, de cet accident qui aurait pu être dramatique. Ces images ont coupé le souffle des spectateurs pendant plusieurs secondes puis ont fait le tour du monde sur les réseaux sociaux.

Au 17e tour, Alonso a accroché la roue arrière gauche de la Haas d’Esteban Gutiérrez, qu’il tentait de dépasser à pleine vitesse, avant le virage 3. Aileron avant détruit, sa McLaren est partie dans le bac à sable, en tonneau dans les airs, et est venue s’écraser contre un rail de sécurité.

Visiblement sonné, l’Espagnol a salué la foule après s’être extirpé de ce qui n’était plus qu’une épave déchiquetée, compressée à la manière du sculpteur contemporain César.

Gutiérrez, qui revient en F1 après une année comme pilote de réserve de Ferrari, s’est précipité vers Alonso après l’accident.

« J’ai eu très très peur. Dès que j’ai vu ce qui se passait dans mon rétroviseur, j’ai été inquiet », a confié l’ancien pilote Sauber. « Je suis sorti de ma voiture le plus vite possible et j’ai couru vers lui. J’étais sacrément soulagé quand j’ai vu que ça allait. »

« Nous n’avons pas beaucoup parlé. Nous étions vraiment choqués tous les deux. Il va falloir que je regarde les images pour mieux comprendre ce qui s’est passé », a ajouté le Mexicain.

Les produits Ferrari, CLIQUEZ-ICI

- Sécurité renforcée -

De gros progrès ont été faits pour la sécurité en F1, sous l’égide de la FIA, depuis l’accident mortel du Français Jules Bianchi, très proche d’Alonso, au GP du Japon 2014.

Ainsi, les cockpits des voitures ont encore été renforcés cet hiver : les cloisons latérales ont été rehaussées (de 20 mm) et doivent désormais résister à une force d’écrasement de 50 kilo-Newtons (au lieu de 15 jusqu’à l’an dernier).

En outre, chaque monoplace est désormais surmontée d’une caméra haute-définition destinée à l’analyse approfondie des accidents. La voiture de sécurité virtuelle (VSC) permet de contrôler efficacement la vitesse de toutes les voitures sur une portion de circuit jugée dangereuse.

Enfin, pour 2017, deux projets de cockpits semi-fermés sont actuellement à l’étude, baptisés « halo » et « canopée ».

Alonso, 34 ans, disputait son 253e GP de F1 depuis 2002 mais il était rarement sorti aussi fort de la piste.

« C’était un incident de course. Il nous arrive parfois d’oublier qu’on roule à 300 km à l’heure », a-t-il commenté. L’an dernier, il avait dû déclarer forfait pour ce GP d’Australie à cause d’une commotion cérébrale lors d’un accident aux essais hivernaux de Barcelone.

L’Espagnol n’a pas cherché à accuser Gutiérrez.

« Ce n’est pas de sa faute, on se battait sur la piste, j’ai essayé de le passer à l’aspiration, le mieux possible, et j’ai braqué au dernier moment. C’était peut-être trop tard... »

La direction de course a estimé qu’aucun des deux pilotes n’était responsable.

Après cet accrochage, la course a été interrompue pendant près de 20 minutes le temps de déblayer les débris sur la piste.

Derniers articles sur: Fernando Alonso

31 janvier – F1 - Les 24 Heures du Mans au programme de Fernando Alonso

6 janvier – F1 - Alonso veut mettre Daytona à son palmarès

27 octobre 2017 – Endurance - Alonso prendra le départ des 24 Heures de Daytona

20 octobre 2017 – F1 - Alonso restera chez McLaren en 2018

15 septembre 2017 – F1 - Alonso pourrait rester chez McLaren

Dernières brèves sur: Fernando Alonso

22 février 2013 – F1 - Barcelone : Classement des essais du jeudi

15 mars 2012 – F1 - Bio : Fernando Alonso

23 mars 2011 – F1 - Fernando Alonso

4 février 2010 – F1 - Classement du mercredi à Valence

17 mars 2009 – F1 - Classement des essais du lundi à Jerez

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

23 février 2018
F1 - Ferrari espère régner à nouveau

23 février 2018
F1 - On n’aime pas le Halo chez Mercedes

21 février 2018
F1 - Alfa Romeo Sauber se dévoile

21 février 2018
F1 - Renault veut progresser

20 février 2018
F1 - Red Bull montre un peu de sa RB14

16 février 2018
F1 - Williams mise beaucoup sur la FW-41

15 février 2018
F1 - Premières images de la nouvelle Haas

6 février 2018
F1 - Des enfants à la place des Grid Girls...


Dernières brèves

2 octobre 2017
F1 - Classement du Grand Prix de Malaisie

26 mai 2017
F1 - Monaco : Classement des essais libres du jeudi

8 avril 2017
F1 - Chine : Classement des essais libres 3

7 avril 2017
F1 - Chine : Classement des essais libres 1

24 mars 2017
F1 - Australie : Classement des essais libres

11 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du vendredi

10 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du jeudi

9 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du mercredi


Mots clés

US F1 Team,

IndyCar,

Sauber,

Jarno Trulli,

Michelin,

Richard Burns,

Raid,

Grand Prix d’Abu Dhabi,

Megane Trophy,

Haas Racing,

Grand Prix d’Inde,

Rallye de Monte-Carlo,

Grand Prix des Etats-Unis,

GP3,

Open Vitesse,

Michael Schumacher,

Jules Bianchi,

Rallye du Japon,

Grand Prix de Thailande,

Formula Le Mans,

F4,

Kenneth Erikkson,

Juan Pablo Montoya,

Gary McCoy,

Tommi Makinen,

Championnat du Monde d’Endurance (WEC),

Grand Prix d’Indonésie,

Williams,

Shinya Nakano,

Grand Prix de France,

Vallteri Bottas,

Grand Prix d’Italie,

A1 Grand Prix,

TT Ile de Man,

Thomas Enge,

Grand Prix de Chine,

Hyundai,

ALMS,

Marc Marquez,

Formule Renault,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner