News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Superbike -> Endurance - Quoi de neuf cette saison ?



Endurance - Quoi de neuf cette saison ?

D 15 septembre 2018     H 07:04     A Patrice Girard     C 0 messages




agrandir

Après l’obligation du port du casque sur la pit lane et la sécurisation des ravitaillements en carburant la saison dernière, Eurosport Events et la FIM poursuivent l’évolution des règlements techniques et sportifs. En ce début de championnat FIM EWC 2018-2019, voici un tour d’horizon des principales modifications mises en place au Bol d’Or, épreuve d’ouverture de la saison.

Temps de qualification

Pour se qualifier, un pilote doit avoir réalisé un temps au moins égal à 109 % (contre 110 % précédemment) du temps du pilote le plus rapide de son groupe. Le règlement prévoit déjà un temps de qualification minimum de 108 % pour la saison 2019-2020 et de 107 % en 2020-2021. Depuis 2015, première saison en qualité de promoteur du FIM EWC, Eurosport Events s’applique à encourager l’élévation du niveau sportif du championnat du monde d’Endurance. De 115 % en 2015, le temps minimum de qualification passera à 107 % en 2020.

Grille de départ

La grille de départ définitive sera celle établie par les pilotes en piste lors des qualifications. Les équipes conserveront leur position sur la grille de départ même en cas de changement de pilotes entre la fin des qualifications et le départ.

Plus de points

En complément des points bonus accordés aux dix premières équipes au classement après 8h et 16 h de course (courses de 12 h à 24 h), un bonus de 5 points à 1 point sera accordé pour les 5 premiers sur la grille de départ. Ces points sont attribués indépendamment du résultat à l’arrivée.

Lavage sans eau auto et moto NOLINE

Plus de pneus

Le nombre de pneumatiques autorisés sur chaque épreuve évolue avec un quota de stickers de pneus différencié entre la course et les qualifications.
En catégorie Formula EWC : 41 stickers course et 6 stickers qualifications pour épreuve de 24 h (45 stickers la saison dernière), 23 - 6 pour une course de 12 h (27 la saison dernière) et 16 - 6 (ou 16 - 4 si 2 pilotes) pour une course de 8 h (20 saison dernière).
En catégorie Superstock : 23 - 6 stickers pour une épreuve de 24 h (27 saison dernière), 14 - 6 pour une course de 12 h (18 saison dernière) et 9 - 6 pour une course de 8 h (13 saison dernière).

La piste du circuit Paul Ricard ayant été modifiée et resurfacée, ces dispositions seront appliquées aux 24 Heures Motos. Le nombre de pneumatiques est libre sur ce 82e Bol d’Or.

Arrêt au stand

Dans la voie des stands, seules les personnes portant un des 4 brassards officiels peuvent donner ou réceptionner les roues, pièces diverses ou autres outils. Lors de l’arrêt au stand sur la pit lane, seules les 4 personnes clairement identifiées par ce brassard officiel sont autorisées à travailler sur la machine. Ces 4 personnes ne peuvent recevoir aucune assistance de la part de quiconque.

Encadrement et restrictions des tests aux Suzuka 8 Hours

Par souci d’économie et d’équité sportive, des mesures d’encadrement des tests pour les Suzuka 8 Hours vont être mis en place dès 2019.

A la demande d’Eurosport Events et en accord avec Mobilityland et la FIM, l’organisateur des Suzuka 8 Hours a accepté d’inclure de nouvelles dispositions dans le règlement particulier de son épreuve.

L’attrait d’une victoire aux Suzuka 8 Hours a encouragé les constructeurs et les teams officiels à investir dans des tests privés, particulièrement intensifs au mois de juillet juste avant la course.
L’absence de limitation de tests s’avère couteuse pour les équipes et contraignante pour les pilotes des autres championnats du monde FIM qui souhaitent s’engager sur cette épreuve mythique d’Endurance.

En vue des Suzuka 8 Hours 2019, Mobilityland, organisateur de l’épreuve, mettra en place deux séances de tests officiels.
Une première session de trois jours sera organisée début juillet et sera définie pour éviter un clash avec les calendriers du MotoGP et du Championnat du monde FIM Superbike.
Une seconde séance officielle de deux jours sera durant la semaine des Suzuka 8 Hours pour toutes les équipes engagées sur l’épreuve.

Entre ces deux séances de tests officiels, aucun team soutenu par un constructeur, ni aucun pilote FIM EWC, MotoGP ou du Championnat du monde FIM Superbike ne sera autorisé à rouler sur le circuit de Suzuka.
Dans un souci de sécurité, Mobilityland se réserve le droit de donner dérogation à des teams amateurs, sans lien, ni pilote sous contrat avec un constructeur.

Cette mesure sera intégrée au règlement particulier des Suzuka 8 Hours. En cas d’infraction à ce nouveau point de règlement, il reviendra au jury international FIM et à la direction de course des Suzuka 8 Hours d’appliquer toute pénalité appropriée à l’équipe ou au compétiteur concerné. La sanction pourra aller jusqu’à l’exclusion.

Outre la limitation des coûts pour les équipes, cette mesure d’encadrement des tests en juillet sur le circuit de Suzuka est aussi destinée à améliorer l’équité sportive entre les principaux teams FIM EWC et les équipes japonaises, uniquement engagées sur les Suzuka 8 Hours 2019, EWC Grand Finale.


D’après un communiqué FIM EWC

Derniers articles sur: Endurance

17 septembre – Endurance - FCC TSR Honda remporte le Bol d’Or

15 septembre – Endurance - Bol d’Or : SRC Kawasaki arrache la pole !

12 septembre – Endurance - Vivez le Bol d’Or en direct !

29 juillet – Endurance - Kawasaki en pole des 8 Heures de Suzuka

26 juillet – Endurance - Suivez les 8 Heures de Suzuka en direct !

Dernières brèves sur: Endurance

15 septembre 2016 – Endurance - Le calendrier du FIM EWC 2016/2017

11 avril 2016 – 24 Heures du Mans - Classement final

9 avril 2016 – 24 Heures du Mans - La grille de départ

8 avril 2016 – 24 Heures du Mans - Classement du jeudi

3 mars 2016 – Endurance - Calendrier 2016

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

14 novembre 2018
SBK - Le calendrier 2019 WorldSBK

30 octobre 2018
Supersport - Cortese, un exploit sans précédent

25 octobre 2018
Supersport - Qatar - Cluzel à la poursuite de Cortese

17 octobre 2018
SBK - Rea, des records en vue !

11 octobre 2018
SBK - Argentine : Nouvelle piste, nouveau défi !

1er octobre 2018
SBK - Aragon : Rea décroche son quatrième titre

26 septembre 2018
SBK - L’histoire s’écrit à Magny-Cours

17 septembre 2018
Endurance - FCC TSR Honda remporte le Bol d’Or


Dernières brèves

15 septembre 2016
Endurance - Le calendrier du FIM EWC 2016/2017

11 avril 2016
24 Heures du Mans - Classement final

9 avril 2016
24 Heures du Mans - La grille de départ

8 avril 2016
24 Heures du Mans - Classement du jeudi

3 mars 2016
Endurance - Calendrier 2016

27 février 2016
SBK - Calendrier 2016 World Superbike

20 septembre 2015
Endurance - Bol d’Or : Classement à 6h00

19 septembre 2015
Endurance - Grille de départ du Bol d’Or


Mots clés

Grand Prix d’Europe,

Rallye de Jordanie,

Tommi Makinen,

GP125,

JCup Feu Vert,

Caterham,

Grand Prix d’Argentine,

Grand Prix de Chine,

Red Bull Racing,

Arrows,

Stefan GP,

ALMS,

GP de Russie,

BTCC,

Circuit de Barcelone,

Thomas Enge,

Vitaly Petrov,

Williams,

David Coulthard,

GP250,

Michelin,

Minardi,

Jos Verstappen,

Renault Clio R3 Trophy,

Randy De Puniet,

Grand Prix d’Azerbaïdjan ,

Grand Prix d’Indonésie,

Fabia Cup,

USF2000,

Marcus Grohnolm,

Grand Prix du Brésil,

Rallye d’Ypres,

Grand Prix de France,

Superleague Formula ,

Bimota,

Circuit de Suzuka,

International Formula Master,

Rallye de France,

Sébastien Ogier,

Rio Haryanto,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner