News et infos des sports mécaniques, F1, WRC, ERC, MotoGP, SBK... depuis 1998
Vous êtes ici : Accueil -> Formule 1 -> F1 - Raikkonen ne se dégèle qu’au volant...



F1 - Raikkonen ne se dégèle qu’au volant...

D 5 septembre 2012     H 06:53     A AFP     C 1 messages




agrandir

Invité par Renault à fêter mardi les
30 ans de son centre technique d’Aubevoye (Eure), le Finlandais Kimi
Räikkönen, pilote Lotus F1, a certes signé des autographes et posé pour des
photos avec le personnel mais a surtout brisé la glace au volant des bolides
de la marque.

"Iceman" mérite bien son surnom : casquette Lotus vissée sur le crâne et
lunettes de soleil dissimulant son regard bleu acier, le champion du monde
2007, actuellement 4e du championnat 2012, n’était pas venu en Normandie pour
mentir sur la marchandise. "Moi je fais mon truc, après, on m’aime ou on ne
m’aime pas, je m’en fiche"
.

Ne comptez donc pas sur lui pour lever les bras et haranguer la foule quand
le speaker le présente à environ 200 collaborateurs du constructeur français
venus le voir. Räikkönen est là, assis sur le podium, visage le plus souvent
fermé, répondant aux questions avec courtoisie mais sans chaleur.

Son truc, c’est piloter. Et cela se sent immédiatement lorsqu’il est amené
à faire des baptêmes pour les invités. Il grimpe avec gourmandise dans la
Mégane RS siglée Lotus, et garde sa casquette, tout de même, avant de faire
vrombir le moteur.

Tour après tour, il se met à sourire à ceux qui prennent place auprès de
lui pour mieux sentir la puissance d’une accélération et la violence des
freinages. Difficile de lui parler, en revanche, car l’anglais est une
barrière pour certains employés, de même que le bruit inhérent à la conduite à
haute vitesse.

Les produits Ferrari, CLIQUEZ-ICI

Un sourire

Mais Räikkönen se réjouit lorsque les responsables lui offrent la
possibilité et l’insigne honneur de piloter le concept-car ZAR, cette Alpine
A110-50 présentée lors du dernier Grand Prix de Monaco, en mai.

V6 au son majestueux, 400 chevaux sous le capot et une tenue de route à
faire pâlir, ou presque, une F1. "De bonnes sensations", reconnaît-il. Le
Finlandais serre le volant et ses trajectoires, pousse le moteur et le bolide
dans ses retranchements pour offrir à ses passagers de jolis suées... et
s’offrir, lui, en solo, deux tours supplémentaires du circuit, non prévus au
programme.

"Je n’entendais pas les consignes avec le son", glissera-t-il sans que
personne ne sache s’il plaisantait.

Le Finlandais décrochera tout de même un sourire en apprenant à faire
rouler un véhicule d’essai sur deux roues, comme les cascadeurs. Il n’aura
besoin que de trois essais pour y parvenir...

Des autographes, des photos avec le personnel, Räikkönen se pliera de bonne
grâce aux envies des collaborateurs de la marque. Mais il n’y a que derrière
un volant qu’"Iceman" aura réellement réussi à chauffer l’ambiance.

Derniers articles sur: Kimi Raikkonen

1er novembre 2015 – F1 - Mexique : Cinq places de pénalité pour Raikkonen sur la grille

12 octobre 2015 – F1 - Russie : Raikkonen pénalisé, Mercedes décroche le titre

20 août 2015 – F1 - Raikkonen prolonge avec Ferrari

5 juin 2014 – F1 - Raikkonen espère inverser la vapeur à Montréal

23 janvier 2014 – F1 - Raikkonen aura bien lancé la saison des chaises musicales...

Dernières brèves sur: Kimi Raikkonen

9 février 2013 – F1 - Jerez : Classement cumulé des essais de la semaine

15 mars 2012 – F1 - Bio : Kimi Raikkonen

5 mars 2012 – F1 - Les chronos de la semaine à Barcelone

5 mars 2012 – F1 - Barcelone : Classement des essais du dimanche 4 mars

8 février 2012 – F1 - Jerez : Classement des essais privés du mardi 7 février

1 Messages

  • Kimi est un homme de challenge !! Point !
    et c’est un homme de goût. Comment voulez vous qu’il prenne son pied avec une alpine si bonne soit elle après ce qu’il a vécu.. Mercedes SLR, Ferrari, etc..
    Arrêtez de fantasmer avec le losange pathétique de la série. Autant Renault est un excellent motoriste pour les pistes mais le réseau et les produits correspondent au club Ricard. !! Kimi c’est la Vodka Désolé les amis il va bientôt partir. ( 1 an encore ) L’image c’est des années à construire Kimi l’a compris..et qui plus est les $ ne sont pas chez Lotus. Il a bien raison. Trop de culture de la régie !!!


Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Derniers articles

24 mars 2017
F1 - Australie, vendredi : Hamilton clairement devant

24 mars 2017
F1 - Plus vite oui, mais plus de suspense ?

24 mars 2017
F1 - Hamilton voit Ferrari favorite

23 mars 2017
F1 - Australie : A surveiller ce week-end...

23 mars 2017
F1 - Ricciardo espère du mieux de la part de Red Bull

23 mars 2017
F1 - RMC diffusera la F1 pour les trois prochaines années

21 mars 2017
F1 - Les pilotes vont devoir sortir les muscles...

21 mars 2017
F1 - Australie : Présentation par Pirelli


Dernières brèves

24 mars 2017
F1 - Australie : Classement des essais libres

11 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du vendredi

10 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du jeudi

9 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du mercredi

8 mars 2017
F1 - Barcelone 2 : Classement du mardi

1er décembre 2016
F1 - Calendrier du Championnat du monde 2017

24 octobre 2016
F1 - Classement du Grand Prix des Etats-Unis

22 octobre 2016
F1 - Etats-Unis : Classement des essais libres du vendredi


Mots clés

Rallye de Monte-Carlo,

F4,

Honda,

Rallye d’Australie,

Volkswagen,

Toyota,

Championnat du Monde d’Endurance (WEC),

IndyCar,

Haas Racing,

Grand Prix de Turquie,

Aprilia,

Toyota,

Super 1600,

Renault F1,

Ferrari,

Shinya Nakano,

Circuit de Sepang,

Grand Prix du Canada,

Rallye de Grande Bretagne,

GP de Russie,

ERC,

Fernando Alonso,

Grand Prix de Chine,

Grand Prix d’Europe,

Pedro De La Rosa,

Erv Kanemoto,

Gilles Panizzi,

Clio Cup,

Williams,

Grand Prix de Corée du Sud,

Max Biaggi,

Valentino Rossi,

Alex Yoong,

FIM,

Grand Prix de Saint Marin,

Régis Laconi,

Star Mazda,

Jacques Villeneuve,

Kawasaki,

Rallye de Pologne,


Newsletter

Votre email :
S'abonner
Se désabonner